PENSIONS DISPONIBLES

 

Places disponibles pour pension

Ne reste qu'une place en pension extérieure, hâtez vous !!!

 

357$ par mois, le cheval demeure à l'extérieur (24 / 7) entre mai et octobre (outre pour des questions de santé);  entre novembre et avril, le cheval entre à l'intérieur la nuit, mais est à l'extérieur tous les jours avec son troupeau d'été;  nous avons aussi des pensions extérieures exclusivement à 330$ par mois (ces montants incluent les taxes applicables).

 

Les chevaux sauvages vivent en troupeau, ils établissent leur hiérarchie et ils sont heureux !  bien entendu, cela veut aussi dire qu'occasionnellement ils auront de petites blessures; Aucun cheval n'est ferré et les lésions corporelles sont très minimes !  ils ont du foin à volonté (balles rondes avec filets) à l'extérieur durant la journée;  la moulée n'est pas incluse dans le prix;

 

Nous offrons un style d'environnement  "club privé",  il ne sagit pas d'une écurie commerciale.  Tous les pensionnaires s'entraident et veillent à la bonne santé et au bonheur de tous les chevaux.  Le manège intérieur est doté de sauts d'obstacles et de jeux et ne requiert jamais de réservation. Nous avons 2 ronds de sable non clôturés et 1 grand terrain de jeu sur pelouse pour s'amuser avec nos chevaux.  Il y a un centre d'hydrothérapie intérieur et des sentiers privés sur le site.  Nous effectuons la rotation des enclos pour gérer les parasites.  C'est un endroit où il fait bon vivre dans le calme et le respect de la nature.

 

si vous désirez amener votre cheval au Paradis, contactez moi pour une visite;

 

 

GESTION DE L'ALIMENTATION

Suite à plusieurs suggestions de la part de visiteurs, de vétérinaires et de certains pensionnaires, nous avons fait l'aquisition d'un filet à balle ronde;  constatez par vous même l'effet exceptionnel sur la pillage !!!  

Img 0585

 

Img 0588

 

 

 

 

 

 

Article paru dans la version électronique d'octobre : 

Find ways to slow consumption

 

“The main problems that crop up with domestic horses occur because we’ve taken them out of a natural environment,” says Gray, where food comes in at a slow trickle, keeping the delicate digestive system and metabolism in balance. “We put them in stalls and paddocks and limit how much they can move.”

 

This type of housing trains horses to consume their food all at once, leaving them hungry later. Any management tool you can use to encourage them to nibble more and devour less will result in a happier and healthier horse. Some of these include slow feeders or hay nets placed in stalls and pastures. These require horses to nibble on feed throughout the day, preventing the blood sugar peaks and dips associated with eating just twice a day.

 

“It’s been found that when you limit horses’ feeding with a slow feeder, the fat horses lose weight and the thin horses gain weight,” Gray says.

 

“The Horse” October 2014

 

http://www.thehorse.com/articles/34702/5-tips-for-feeding-easy-keepers?utm_source=Newsletter&utm_medium=nutrition&utm_campaign=10-20-2014

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×